Not Signed-In
Which clippings match 'Mastery Of Tools' keyword pg.1 of 1
08 AUGUST 2012

PressPausePlay: does democratised culture mean better art, film, music and literature?

"The digital revolution of the last decade has unleashed creativity and talent of people in an unprecedented way, unleashing unlimited creative opportunities.

But does democratized culture mean better art, film, music and literature or is true talent instead flooded and drowned in the vast digital ocean of mass culture? Is it cultural democracy or mediocrity?

This is the question addressed by PressPausePlay, a documentary film containing interviews with some of the world's most influential creators of the digital era."

(House of Radon)

Fig.1 "PressPausePlay" (2011) [http://www.houseofradon.com/]

1

TAGS

2011 • Adam Watson • amateur cultural productionamateurism • Amy Phillips • Andre de Ridder • Andre Stringer • Andrew Keen • Anne Hilde Neset • Anthony Volodkin • Apparat • artistic process • Bill Drummond • Brenda Walker • Christopher Weingarten • consumer co-creationcreativitycultural democracy • David Girhammar • David Weinberger • democratised culturedigital eradigital revolutiondocumentary • Georgia Taglietti-Sonar • Hank Shocklee • Hillary Rosen • Hot Chip (group) • House of Radon (agency) • influential creatorsinformation wants to be freeJimi Hendrix • Jonas Woost • Katie Johnson • Keith Harris • Lena Dunham • Lykke Li • mass culturemasterymastery of toolsmediocrity • Mike Cosola • Moby • Nick Sansano • Norman Hollyn • Olafur Arnalds • originality • PressPausePlay • produserremix cultureRip Mix BurnRobyn • Robyn Carlsson • Scott Belsky • Sean Parker • Seth Godin • Shen Lihiu • Takafumi Tsuchiya • talent • Ted Schilowitz • Toby Smith • unlimited creative opportunities • Xiang Xaing • Yasuhiko Fukuzono • Zach Hancock

CONTRIBUTOR

Chris Thorby
03 JULY 2012

BTS Design d'Espace Toulon: Junk Playground

"Lors des bombardements allemand de la seconde guerre mondiale, Londres à été une des villes les plus détruite. On y trouvait fréquemment des espaces vide crée entre deux immeubles démolis et bourrés de gravats. Ces espaces vides, terrains vagues, en friche, "poubelles" en attente d'être reconstruit furent pendant une période des espaces de terrains de jeux consacré exclusivement aux enfants. L'idée était de donner un lieu spécifique pour que les enfants à la fois s'exprime librement, évite l'ennuie et l'inactivité qui peuvent conduire à la délinquance et participe à leurs façon à la période de reconstruction.

Ces terrains d'aventures, appelés Junk playground (terrains vague) ont été des espaces de libertés encadré ou les enfants construisirent à partir des gravats des "sculptures installation et autres inventions".

La fabrication par lui même (de l'enfant) de ses propres jeux par la maîtrise des outils (marteau, scie...) furent une expérience inédite et fondamentale dans l'approche citoyenne et pédagogique du rôle du jeu comme source d'épanouissement et d'éveil des consciences. La liberté quasi anarchique de ces terrains, laissant à l'enfant la responsabilité de ses actes, en étant acteur de sa propre aventures comme facteur de régénération pour une société pacifié, sans violence ou chacun peut s'exprimer et trouver sa place de citoyen. Cette expérience éphémère n'a pas survécu aux règles de sécurité, aux normes. Mais aussi aux formatages d'équipements modulaires produits en masse ou l'enfant n'est plus l'acteur (car exclu du processus de conception) mais simple utilisateur, spectateur, consommateur et non plus comme citoyen."

(Éric Malaterre, 03/01/2011, BTS Design d'Espace Toulon)

1

CONTRIBUTOR

Simon Perkins
Sign-In

Sign-In to Folksonomy

Can't access your account?

New to Folksonomy?

Sign-Up or learn more.