Not Signed-In
Which clippings match 'Interior Space' keyword pg.1 of 1
21 MARCH 2015

Loophole Cinema: artist collective exploring film in an expanded form

"1989 -1998 A collective of artists, specialising in large scale installation and performance work, usually of a site specific nature."

1
2

TAGS

16mm1989artist collectiveaudiovisual performance • Bea Haut • Ben Hayman • bodily intervention • British artistcelluloidexpanded cinemaexperimental artistic practices • exterior skin • film in an expanded form • film projection • Greg Pope • image creation • inter-related moments • interactive shadow engines • interior space • Ivan Pope • Javanese shadow puppets • kinetic machinery • large scale installationlight projection • Loophole Cinema (artist collective) • magic lanternmaterial practicemulti-screen • multi-screen projection • multi-screen projection works • multiscreen projections • non-representationaloptical toy • Paul Rodgers • performance work • pre-cinematic history • projected image • projection works • self and surroundings • shadow photographyshadow playsilent film • site-responsive works • site-specific installation • videorama technologies • visual abstractionvisual pattern

CONTRIBUTOR

Simon Perkins
13 MARCH 2012

Jean Cocteau: la Belle et la Bête

"La lumière brillante et surnaturelle qui avait dominé toute la scène du château (flamme des chandeliers, feu, reflets étincelants de l'argenterie) s'estompe pour laisser la place à la lumière naturelle du jour [plan 9] [9]. Ces rayons lumineux rappellent ceux des dernières gravures de la Belle au vois dormant. D'autant plus que cette lumière naturelle n'est pas légitimée par la présence d'une fenêtre, comme c'est le cas chez Doré. C'est une lumière naturelle, la lumière du jour, mais elle semble toujours éclairer le personnage de manière surnaturelle : comment la lumière extérieure peut–elle pénétrer à l'intérieur sans la présence d'aucune fenêtre ? Les flambeaux s'éteignent un à un, le personnage traverse un grand pan de lumière blanche, la porte se referme toute seule, l'escalier apparaît en plongée : la scène semble se rejouer à l'envers, ce qui souligne la structure circulaire et la clôture de la séquence, mais aussi l'influence de l'œuvre de Gustave Doré. Le dialogue des contes et des illustrations se poursuit jusqu'à la dernière image de la séquence puisqu'elle se termine sur les ronces qui envahissent l'escalier du château de la Bête, comme celles qui envahissent les gravures du château de la Belle au bois dormant."

(Estelle Plaisant Soler, 26 juin 2006)

Fig.1 Jean Cocteau (1946). "la Belle et la Bête"

2). PDF of 100 Cult Films (Screen Guides).

1

TAGS

1946atmosphericbeastbeauty • candlebra • candlestick • caryatids • castlechandelierscostume design • daylight • eerie • enchanted garden • engraving • external light • externalisation • extinguished • fairy talefantasyfilmfilm designfireflameFrenchgloveGustave Dorehorse • iconogaphy • in the mindinterior spaceJean CocteauJean Marais • Josette Day • Jungian • key • La Belle et la Bete • light • living arms • Madame Leprince de Beaumont • magic • merchant • metaphormotion picturemyth • natural light • Prince Charmingrealityset design • silverware • Sleeping Beauty • smoke-breathing • sparkling reflections • spatial symbolismspecial effectsstaircasestory • supernatural • surrealismsymbolismtalismantheatrical space • torch • visual designvisual metaphorvisual spectacle • white light

CONTRIBUTOR

Simon Perkins
Sign-In

Sign-In to Folksonomy

Can't access your account?

New to Folksonomy?

Sign-Up or learn more.